02/07/2003

rêver...

"Je m'attriste davantage de ceux qui rêvent le probable, le proche et le légitime, que de ceux qui se perdent en rêveries sur le lointain et l'étrange. Si l'on rêve avec grandeur, ou bien l'on est fou, on croit à ses rêves et l'on est heureux, ou bien on est un simple rêveur pour qui la rêverie est une musique de l'âme, qui le berce sans rien lui dire. Mais si l'on rêve le possible, on connaît alors la possibilité réelle de la véritable déception." Fernando Pessoa, "Le livre de l'intranquilité" t.1



21:08 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.