21/01/2004

check-up

Reprendre le rythme, pas à pas...
Avancer, case par case...
Echiquier d'amour et de vie...
Enfer et paradis n'ont de frontières que l'infime et le fragile.
Poser des mots, et accomplir son travail de bénédictin: vivre.
Possessivité de l'harmonie du "son" et du "ton"...
Des cendres éphémères, de l'incendie du coeur presque éteint jaillit la flamme de nos amours défunts.
Il faut marcher sur l'aube dans un froissement et un frémissement de feuilles encrées d'antan: marcher et souiller de ses pas ce qui n'existe pas.

11:54 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.