30/01/2004

battements d'ailes

blog-notes en partance...
juste pour quelques instants...
s'engouffrer dans d'autres rythmes, sous d'autres cieux...
s'élargir les perspectives...
et, tenter de vivre mieux...
voyage vers un autre côté de la terre...
à la rencontre des éphémères...
ces rencontres particulières qui bouleversent les perceptions...
se rapprocher des étoiles et les laisser se glisser au fond des yeux...
laisser courir les rêves qui risquaient de s'estomper peu à peu...




envie de jeter une "bouteille à la mer"?

23:16 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

scintillement

Dans l'intensité de certains regards se capte l'essence de la vie... dans un simple reflet, le prisme du passé et de l'avenir se lit et se découvre au présent...
insouciance d'une vision cristalline...
anamorphose d'un univers emprisonné dans l'étincelle...

13:37 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/01/2004

accord

Il est toujours aussi difficile de s'accorder... c'est une occupation longue et ingrate. Un tour de clé de trop, une distraction, le bruit même du vent, et le travail peut vite se réduire à néant...


Alors, comment s'accorder dans le tumulte et le bruit des conversations...
Les vibrations négatives trompent les sens, trompent les mots, la perception s'en ressent perpétuellement dissonante...
L'accord tacite n'existe pas. Une corde sensible s'évalue au son qui s'en émane. Dans le silence tout peut sembler entre chaos et perfection...
L'accord nécessite concentration, loin des bruits parasites, simple question eurythmique et harmonique...

12:23 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/01/2004

clairvoyance?

0

23:17 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2004

expiration

0

10:33 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/01/2004

inspiration

Le monde m'étonne par petites touches impulsives... Est-ce cela qui me fait avancer? En progression constante...
Cette nuit j'ai achevé "Quatuor" de Vikram Seth. J'en garde une excellente impression. J'aime bien les idées qu'il véhicule... l'idée du requiem d'un amour passé mais pas de la vie à venir... J'inspire... Il fera beau demain, je veux en tout cas que le jour m'apparaisse ainsi. J'expire...
De toute façon, cela n'y changera rien...

16:07 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

check-up

Reprendre le rythme, pas à pas...
Avancer, case par case...
Echiquier d'amour et de vie...
Enfer et paradis n'ont de frontières que l'infime et le fragile.
Poser des mots, et accomplir son travail de bénédictin: vivre.
Possessivité de l'harmonie du "son" et du "ton"...
Des cendres éphémères, de l'incendie du coeur presque éteint jaillit la flamme de nos amours défunts.
Il faut marcher sur l'aube dans un froissement et un frémissement de feuilles encrées d'antan: marcher et souiller de ses pas ce qui n'existe pas.

11:54 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2004

retrospective

" Il songea à leur dispute. C'était la première. Par la suite il y vit l'annonce de toutes leurs disputes ultérieures. Mais il est facile de voir des annonces, retrospectivement. Dans la quantité de choses qu'on fait ensemble, il y a l'annonce de tout ce qui viendra plus tard - et aussi de tout ce qui ne viendra pas."


Bernhard Schlinck, "La circoncision" (nouvelle extraite du recueil "Amours en fuite")

09:26 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

larme?

" Il n'y a guère de bonheur dans une goutte d'amertume"


Bernhard Schlinck, "La circoncision"

09:22 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2004

accroc

" Dans un monde devenu totalement iconographique, la chimie neurovirale du verbe pur sera une drogue rare, chère et dangereuse."


Maurice G. Dantec, "Le théatre des opérations", Gallimard (2000)

09:01 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/01/2004

Sun-Tzu

"Faire naître la force du sein même de la faiblesse, cela n'appartient qu'à ceux qui ont une puissance absolue et une autorité sans bornes (par le mot de puissance il ne faut pas entendre ici domination, mais cette faculté qui fait qu'on peut réduire en acte tout ce qu'on se propose). Savoir faire sortir le courage et la valeur du milieu de la poltronnerie et de la pusillanimité, c'est être héros soi-même, c'est être plus que héros, c'est être au-dessus des plus intrépides."


Sun-Tzu, "L'Art de la guerre"

22:27 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Sun-Tzu

"Un homme en colère peut redevenir heureux, un homme frustré peut être contenté, mais un pays ravagé ne peut être reconstruit et de la même manière un homme tué ne peut être ressuscité".


Sun-Tzu, "L'Art de la guerre"

22:19 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/01/2004

loyauté

"Aujourd'hui, la forme de loyauté la plus élevée que l'on est en droit d'attendre d'un individu, c'est sa constance dans le calcul."


Maurice G. Dantec, "Le théatre des opérations", Gallimard (2000)

17:54 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

"dans la ligne de mire"

Présenter ses vœux et assister à un journal télévisé d'une chaîne privée. Pour cadrer l'ambiance de ce genre d'émission, il vous suffit de sursaturer votre écran et d'augmenter le volume jusqu'à la limite de l'audible (astuce pour un bon réglage sonore: juste avant que le voisin ne commence à taper sur le mur de l'appartement et juste après que vous ayez cessé d'entendre la série télévisée dont il était en train de s'abreuver...).
Sourire intérieur, annonce de l'animateur (je me permets d'émettre des réserves quant à sa qualité de journaliste, mais ceci n'engage que moi): "Demain nous analyserons ce que nous réservera 2004..."
Je m'interroge: ils font dans le socio-économique à présent?
Sur quoi, il me rassure prestement: "Nous inviterons sur ce plateau les plus éminents astrologues..."
Vraiment, juste un quart d'heure par an de ce genre d'"émission", ce me semble être une bonne base de résolution pour l'an neuf. En cas de déprime, je sais où trouver le comique de service.

17:04 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |