24/02/2004

alors que faire?

Le plus difficile ne réside pas dans l'écriture de pensées brèves et précises, mais dans la concision qui incombe à tous propos.
L'éllipse m'angoisse. Je reste toujours incertain envers l'autre et son aptitude, par sa connaissance de la situation de communication, à rétablir le contexte linguistique ...
Personnellement, à travers une phrase, je vais toujours un pas trop loin dans l'interprétation...

22:47 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Tu es revenu sur les blogs ? Je pensais que tu arrêtais ? Merde, dire que je t'ai délinké il y a deux jours pensant que tu ne reviendrais plus, mea culpa, je vais arranger tout cela ce weekend....et merci d'être de retour :)

Écrit par : movida | 25/02/2004

... heureuse de pouvoir te lire à nouveau...

Écrit par : englishbob | 25/02/2004

... Movida, je n'ai été absent que le temps d'une trop brève escapade en voyage... on ne quitte pas un navire, surtout s'il est en perdition (écrivant cela, je précise que ce n'est point là mon cas), on s'adapte, on l'adapte, on fait corps et advienne que pourra... je ne pense pas qu'il faille abandonner un blog, on le suspend, on le transforme, on l'efface, on le façonne... il reste ouvert même sans "post", prêt à recevoir si le coeur et l'âme nous en disent... mais en toute vie, il est et reste des moments sans trop de trépidations comme si le temps d'un instant tout se place et s'espace entre parenthèses...
englishbob, eh bien, bonne lecture alors... ;)

Écrit par : jibi | 25/02/2004

Les commentaires sont fermés.