25/02/2004

évidence?

Les choses sont ce qu'elles sont: je ne pourrai rien y changer. Ce qui fut fait, le fut à bon escient, ou le fut pensé comme tel et, qu'en bien même je puisse, par instant, en douter quelque peu, qui puis-je aujourd'hui?
Il est grand temps de se tourner vers ailleurs que vers les songes nostalgico-melo-dramatique. Il me restera, certes toujours, de vieux chromos mortifiant pour me rappeler d'où je viens, mais je tenterai de ne plus les laisser me dicter un simulacre de destin.

13:18 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

. en avant !

Écrit par : jerome | 25/02/2004

... tu maîtrises à merveille la concision (voir post précédent). :)

Écrit par : jibi | 25/02/2004

. j'ai lu.
mon style télégraphique est souvent un handicap.
j'envie souvent ton style.
se laisser bercer par le rythme complexe d'une phrase...

Écrit par : jerome | 25/02/2004

style... style... n'exagèrons rien...
Ta conclusion à ce post est on ne peut plus pointue: ton style "télégraphique" marie la précision, la concision et la justesse! je devine de plus, par instant, en tes mots, une pointe d'humour... que demander de plus? :)

Écrit par : jibi | 25/02/2004

Les commentaires sont fermés.