20/03/2004

érudition

Je m'avance peut-être, cela ne vous semblera sans doute qu'être un tissus de mots incohérents, et pourtant, quand j'y réfléchis, je pense qu'il peut me sembler important d'aborder ce sujet. En effet, d'après l'approche intuitive que j'ai de l'avancée scientifique et de l'évolution exponentielle des découvertes, il peut m'apparaître que les êtres nés après les années 80' auront vraissemblablement la possibilité de connaître ce qui m'a fait et me fera, donc encore, tant rêver: la téléportation. L'éventail de possibilités et de probabilités qu'une telle invention produirait me laisse devant une mise en abîme plaisante posant mes songes dans une suspension de nouveaux errements...
Je repensais à cela, ce matin, en travaillant, cela m'apparait toujours aussi curieux, ces mécanismes inhérents qui me font effleurer pareil sujet dans la fin de nuit ou les prémisses du jour naissant...

10:02 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

. ce serai plus q'une révolution.
le temps et l'espace,
les deux dernières barrières à abolir ??

Écrit par : jerome | 20/03/2004

je crois que j'aurais pu intituler ce post "les Vertiges du jour" en effectuant un habile clin d'oeil au film de James Ivory...

Écrit par : jibi | 20/03/2004

Les commentaires sont fermés.