11/05/2004

dis?

- Dis? Tu veux me raconter une histoire?
- Cela dépend.
- Dépend de quoi?
- De ce que tu veux que je te raconte.
- Je ne sais pas moi… Disons une histoire avec, euh... avec moi et, ou... avec toi si tu préfères…
- Mais encore? Tu veux quoi comme histoire?
- Je ne sais pas. Je voudrais juste une belle histoire. Ce n’est quand même pas compliqué, non?
- Cela dépend… vois-tu, les belles histoires on ne les rencontre pas si souvent…
- Ah bon?
- Enfin, si, on les rencontre, puis on en perd le fil, alors on rate une partie, on essaye de se rattraper en enchaînant sur une autre histoire qui est en train de se raconter, et puis, en définitive, on possède de nombreux épisodes, mais jamais une histoire dans son entièreté.
- Jamais?
- Si. Enfin, presque jamais… Tu vois, il faut s’accrocher, cela ne suffit pas toujours une belle histoire, il faut de la patience et ne pas toujours croire que tu parviendras à tout comprendre tout le temps.
- Oui, d’accord, j’ai compris : une belle histoire est rare, on en perd le fil si on n’y fait pas attention et en plus, c’est toujours compliqué…
- A peu de chose près…
- Tu ne me donnes pas beaucoup d’espoir.
- Une belle histoire peut être toute simple, tu sais, mais, alors, en général, il n’y a pas d’histoire, enfin, je veux dire, il n’y a rien à raconter.
- Donc… Une belle histoire si elle est simple, elle ne se raconte pas…
- Tu me vois commencer une histoire par : "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…"?
- Ben…
- Non. Cela ne t’amuserait pas.
- Et dans la vie?
- Quoi dans la vie?
- Les belles histoires, elles existent?
- Oh cela… c’est une autre histoire… Dans la vie, attends que je réfléchisse…Oui, elles existent, je crois, enfin, je pense. Je n’en ai jamais vraiment beaucoup racon…euh, rencontrées, mais, il en existe. En fait, je crois que dans la vie, une histoire, on ne sait jamais si elle sera belle ou laide.
- Je ne comprends pas bien.
- Eh bien, dans la vie, on ne sait jamais comment cela finit.
- Jamais?
- Si, évidement, on sait comment cela finira, mais on ne sait jamais comment on sera raconté. Le dernier épisode, l’épilogue, on n’est jamais là pour l’entendre.
- T’es lugubre, toi, ce soir. Tu veux dire que les gens ne sont jamais heureux?
- Si, si, bien sur que les gens sont heureux, ou en partie, mais l’histoire n’est jamais terminée pour eux. Il y a toujours l’inconnu qui suivra le moment ou l’on pense que tout est bien qui finit bien.
- Donc, dans la vie, on se raconte sa propre histoire sans jamais parvenir à en écrire la fin?
- Oui, c’est cela. Tu commences à comprendre.
- Je ne peux pas dire que tu es très clair.
- Je fais du mieux que je peux, tu crois que c’est facile?
- Non, bien sur que non, mais…
- Mais quoi?
- Dis?
- Quoi?
- Tu me la racontes alors, cette belle histoire?

23:00 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

:) allez raconte... ;)

Écrit par : imagine | 11/05/2004

(bis) Allez, raconte, qu'on te dit!!

Écrit par : chouchou | 12/05/2004

Reminiscence "Depuis combien de temps suis-je à ta recherche, femme sage, mystique, belle? Aujourd'hui enfin, le hasard t'amènera à Russel, Iowa, te prendra par la main, te conduira dans ce champ de luzerne. Tu marcheras jusqu'à la foule, sans savoir exactement pourquoi, curieuse de voir une page d'histoire qui vit encore, des couleurs brillantes qui tournoient dans le ciel (...)"

Écrit par : TpC | 12/05/2004

Pas très clair? Moi je te trouve très clair...bonne journée Jibi :-)

Écrit par : sioran | 12/05/2004

signet commun? "Elle sera là aujourd'hui, parce qu'elle est seule, elle aussi. Parce qu'elle a appris tout ce qu'elle voulait apprendre seule. Parce qu'il y a une personne au monde qu'elle est amenée à rencontrer, et que cette personne est en ce moment aux commandes de cet avion."

Écrit par : TpC(db?) | 13/05/2004

réponses en blog imagine: chuut! je crois qu'il a enfin réussi à s'endormir...
chouchou: il dort si peu, je ne voudrais pas le réveiller...
mais si cela lui reprend, je vous raconterai...

MpC: ai déjà répondu, je pense... ;-)))

Sioran: Ta clairvoyance n'a d'égale que... euh... tu peux m'aider? Ta décence, ton bon sens, ta pertinence ou, sous un autre angle, ton indécence, ton non-sens, ton impertinence? Dans tout les cas ce sera le bon choix... ;-) Bonne journée à toi, je passerai tout à l'heure, prépare moi un p'tit dur, j'en ai vraiment envie-besoin (encore à définir)! :-)

Écrit par : jibi | 13/05/2004

... Ma clairvoyance n'a d'égale que mon immense inadaptabilité à la "norme"....:-)))) ...Et un p'tit dur pour le rhube:-))))

Écrit par : sioran | 13/05/2004

jolie réponse... ;)

Écrit par : imagine | 13/05/2004

... La vie est une belle histoire ... toute simple et compliquée ... mais vécue avec passion ... racontes JiBi , la mienne :)

Dors l'enfant ... dors et rêves !

Écrit par : BloodFlowers | 10/06/2004

Les commentaires sont fermés.