27/06/2004

mouvement sur image

Parcouru quelques routes étranges...
Noeuds autoroutiers gordiens, sans doute et sans sens...
L'automobile file dans le silence dune chappe de plomb. Je roule tranquille, m'échappant en pensées dociles...
Boulevards périphériques, les voitures s'effilent et se distendent au gré du temps...
Je viens de capturer un instant de bonheur.
[Un dernier instant de bonheur?]
Je vais le vivre intensément.
[Pour quelques heures cependant...]
Je ne le sais encore et pourtant, d'ici peu de temps, les pensées batifolantes, voir même, par instant, affolantes, s'éclateront en une constellation chitineuse sur le pare brise de la vie...
J'ai entrouvert la porte des rêves, j'ai remercié le ciel (je m'en étonne encore), mais, dans l'impossibilité de vivre une histoire, j'ai décidé de refermer ce qui pourrait faire souffrir.
Je serai là. Je donnerai tout. Je n'attendrai rien. Ma seule volonté, en vie, me maintiendra. De l'espoir brisé, je ne garderai qu'un petit éclat. Je n'ai pas besoin de plus. Juste cela, un petit copeau pour me rappeler... me rappeler d'où je viens et d'où, je vais...
Je garde confiance en l'avenir bien que je sache, désormais, que ce que j'ai pu y espérer, me sera interdit à jamais.
Sur une route, une voiture file...
Sur une route se distend le temps fragile...
Sur une route, j'ai rêvé, approché et anéanti le jour d'avant...
Sur une route, l'âme, dans le mouvement, reste immobile.

le 25 juin 2004, Antwerpen

Et après?
Et après, je me demande...
Et si?
Et si tout ceci n'était qu'une ouverture vers l'incroyable unité?
Rien n'est par hasard...
Je crois de plus en plus en l'avenir...
Et mes pensées s'évertuent à m'offrir de nouvelles perspectives...
Confiance en l'avenir, vous dis-je...
Confiance en l'avenir.

21:14 Écrit par jibi | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

... attention que ce ne soit pas un avenir au passé simple ;))

Écrit par : imagine | 27/06/2004

> imagine > Bien vu! ;) promis, imagine, je resterai réaliste... :)

Écrit par : jibi | 27/06/2004

. j'ai eu confiance,
j'ai eu raison...
;-)

Écrit par : jerome | 28/06/2004

Pressé Je lis en diagonale ce qui est inconfortable d'autant plus que j'ai l'iimpression d'être dans un mauvais film, les voitures s'enfilent lis-je, relis-je, ... ai-je raté un épisode, est-ce l'interviou de Brigitte Lahaye,
soudain tout s'embrouille, mon monocle s'échappe, nous voici à Antwerpen, ...
déjà obligé de parler de la langue de bois ? de bloc, de fer ?
ouais, je dois délire....relire, me concentrer une ouverture vers l'unité...
tout cela est trop scientifique pour un grand rêveur comme moi, tiens, lesoleil se lève
si j'allais faire un tour



en auto.

Écrit par : xian | 29/06/2004

>> jerome > je suis très heureux pour vous deux! :))) bisou à astro de ma part! ;))
xian (doux rêveur?) > tu roules trop vite xian, tu roules trop vite... est-ce bien prudent par les temps qui s'encourent? S'effilent et s'enfilent ne sont pas sur le même bateau, même si le port n'était pas loin...

Écrit par : jibi | 29/06/2004

... J'ai l'impression que tu prends les mêmes routes que moi

Écrit par : lola | 29/06/2004

> Lola > les routes que je choisis ne sont pas toujours les plus évidentes, mais aujourd'hui, j'ai la sensation, d'être sur un bon chemin... :)) Il me réservera certainement des surprises (bonnes ou mauvaises) mais qu'importe au regard de ce que je ressens de positif au fond de moi... :)

Écrit par : jibi | 30/06/2004

cool ;)

Écrit par : imagine | 01/07/2004

... Rien n'est hasard....bonjour Jibi...:-)))

Écrit par : sioran | 01/07/2004

;o) un bisous en passant ;o)))

Écrit par : valou | 01/07/2004

>>> imagine > clin d'oeil à toi! :))))
sioran > comment ai-je pu en douter... mais, comme tu me l'as dit précédement, il n'y a pas d'erreur... ce qui fut fait devait l'être, cela n'entravera pas mon avenir, m'offrant, aujourd'hui, confiance et certitude... :))) Bonne journée à toi... :)
valou > alors cette sortie hier? bien passée? ;)

Écrit par : jibi | 02/07/2004

jibi mon adresse officielle ;)

Écrit par : imagine | 02/07/2004

Les commentaires sont fermés.